Le travail sur base catalogue couture
© M.Wathelet-BarthFashion
Barthfashion | Sommaire techniques couture  |  Page Précédente


La finalité des études de couture doit vous amener à travailler le tissu matière noble. Manipuler ce dernier, lui donner forme que ce soit à partir d'un patron, ou simplement sur base de l'inspiration d'un styliste ou plus simplement encore de votre propre réflexion. Ceci nous amène toujours au moulage qui reste la vraie fonction de la couture. Cette inspiration prendra le plus souvent le chemin d'un catalogue ou d'une photo de mode, plus rarement un dessin si vous le faite pas vous même.

Dans le premier cas une des revues les plus courantes "Burda" mais ce n'est pas la seule peut faire l'affaire et si tous les modèles ne sont pas à votre goût, prenez vos crayons et modifier le modèle de base.

Des revues, il y en à d'autres bien sûr, vous pouvez également acquérir des patrons commerciaux, voir les sites concernés mais le vrai travail est celui qui part soit du dessin d'un modèle "haute couture" ou encore provenant d'un catalogue destiné à la couturière. Le réseau Internet est également une bonne source d'idées.

Il vous faudra pour cela comprendre parfaitement le rôle des outils informatiques mis à votre disposition, et si vous n'avez pas de gros moyens financiers, pensez à la communauté du Barthfashion logiciels libres logiciel libre. Ce site est construit avec bon nombre de ces outils et pour le dessin de mode, j'utilise uniquement des logiciels libres comme Gimp's
et autres logiciels dont vous pourrez vous aussi vous servir. Pensez aux catalogues de couture, ils ne sont pas faciles à obtenir, le plus souvent c'est en achetant du tissu, et souvent assez coûteux, vous recevez alors des catalogues.

Exercice de coupeexercice de coupeexercice de coupe

 

mannequin confection utilisé par BarthFashionUn catalogue "haute couture" pour couturière offre les informations justes nécessaires sans plus, une vue de la portabilité, des échantillons de tissus, quelques notes avec parfois un dessin succinct du modèle vu de dos. Vous en aurez un exemple avec la rubrique de ce site consacrée à la couture.   Carnet de Mode.

Cette présentation couturière est assez simple et même elle peut être minimaliste, peu d'indications réelles et il faudra compter sur vos connaissances techniques pour vous en tirer. Dans le meilleur des cas vous n'aurez à votre disposition qu'une photo, parfois accompagné d'un dessin soit milieu devant, ou milieu dos ou les deux.

Dans le cas d'un catalogue destiné à une couturière, vous aurez la plupart du temps une photo prise en vue de face et le plus souvent un dessin représentant la vue de dos, comme l'exemple ci-dessus. Nous nous entraînerons donc dans ces diverses situations au niveau du cours de coupe, dans la pratique du moulage.

Voici par exemple ce que vous donne un catalogue normal de couture, une idée du tissu avec un échantillon, une vue de face de votre modèle et une idée générale de la fabrication possible. parfois vous aurez le milieu dos, lorsque celui ci est supposé d'un stylisme différent d'un modèle normal. Dans ce cas vous pouvez imaginer plusieurs finitions, avec ou sans fente, en un ou deux panneaux, et avec ou sans pinces de dos.
 

L'outil principal pour la couturière reste le Barthfashion mannequin d'atelier mannequin d'atelier. Si vous vous investissez dans la couture il faudra acquérir un mannequin de bonne qualité, un mannequin de taille réglable est souhaitable, mais voyez sa qualité, ils sont plus fragiles que les mannequins non réglables du fait des différents mécanismes de réglages.  Pour le styliste modéliste, le Barthfashion mannequin miniature mannequin miniature est suffisant, pour la couturière ce mannequin est également utile car cela l'oblige à garder la maîtrise d'une miniature, donc d'une bonne technique de piqûre..

Le mannequin que l'on utilise dans le cours de coupe hormis le miniature est le mannequin repris ci-contre. Il est assez professionnel, il est plus coûteux que la plupart des mannequins disponibles mais c'est un outil fiable et qui tient à l'usage. Seul défaut sur mon modèle, les vis de serrage en matière plastique sont trop fragiles.

La couture est affaire d'improvisation, comme la cuisine. L'inspiration n'est pas une ligne droite et elle est soumise à votre sagacité.

Le travail sur mannequin vous fait entrer dans la vraie couture, ici pas de patron, on travaille sur base des lignes de force du vêtement et de son support naturel le corps.Vous apprendrez ainsi très rapidement à construire puis à transcrire sur vos tissus l'ébauche puis la finition de votre vêtement.

 

Toutes les références et photos citées sur ce site de couture sont subordonnées à un dépôt et droit d'auteur.
BarthFashion - Administration du Site.
(c)Informatique système Ig M.Wathelet - Barthfashion.org