La soie sauvage
©  M.Wathelet-BarthFashion
Barthfashion | Sommaire Tissus  |  Page Précédente



Barthfashion studioLa soie sauvage est plus connue sous le nom de "tussah" elle provient du cocon d'une chenille et non du vers à soie plus communément appelé "Bombyx". la particularité de ce cocon est la régularité moindre par rapport au cocon du Bombyx et cette irrégularité se retrouve au niveau du tissage.

La soie sauvage possède une structure striée qui lui donne un effet irrégulier et vous devrez bien regarder votre tissu avant de le couper pour obtenir un semblant de symétrie plus ou moins conforme. L'élasticité de ce tissu est bonne mais il est légèrement granuleux au toucher, il est très sensible aux taches d'eau et aux frottements

Voici un modèle de jupe pris dans Burda,  "stylisme et patron Burda"  réalisée en atelier avec un coupon de soie sauvage, le passepoil est réalisé par un cordon de 3mm plaçé dans un ruban réalisé en soie sauvage jaune et coupé dans le biais du tissu.

Une petite veste peut être ajoutée à ce modèle de jupe pour faire un petit ensemble de ville.

A ce modèle de base, taille basse à l'origine nous avons pour les besoins du cours ajouté une ceinture, style mini 0bi afin de mieux terminer la ligne de taille.

Ce type de réalisation est traité dans le cours de couture 1er degré est d'une réalisation assez facile. La difficulté majeure étant l'insertion du passepoil correctement tout au long des lignes de découpes du modèle.

Honan, shantung et antung sont des synonymes de la soie sauvage, et en provenance de Chine.

Ce tissu est intéressant à travailler pour la couturière, robes, tailleurs, manteaux légers sont des pièces qui seront mises en valeurs par ce tissu soyeux et très agréable à travailler.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Toutes les références et photos citées sur ce site de couture sont subordonnées à un dépôt et droit d'auteur.
BarthFashion - Administration du Site.
(c)Informatique système Ig M.Wathelet - Barthfashion.org